Mes astuces Divers....

Comme indiqué dans la présentation ces astuces sont le fruit de mon expérience ainsi que des conseils "d'anciens" que j'ai mis en pratique.

 

 

**Sommaire**

Règles de base
Mes astuces Légumes
Mes astuces Divers
Légumes Associés
Jardiner avec la Lune
Mes favoris
Retour page d'accueil 
Photos
Un potager fleuri
Sélection livres jardinage

Achillée - Altisses - Aoûtats - Analyse du sol - Arrosage - Bouillie Bordelaise -Châssis - Chlorose -Coccinelles - Compost - Consoude - Cendre - Désherbant -Engrais vert - Fougère - Fourmis - Gazon - Hannetons - Limaces - Escargots - Marc de Café - Mousse - Neige -Oïdium - Oiseaux - Orties - Paillis - Prêle - Plumes - Pucerons - Rosiers -Rhubarbe -Taupes - Taupins -

 


Analyse du sol

 

 

 

 

Selon votre région vous avez déjà une connaissance de la structure sol.
Prélèvement : faire le prélèvement à différents endroits entre 30 et 60 cm de profondeur.

Mélangez plusieurs de ces prélèvements versez dessus quelque goutte de vinaigre, si vous constatez une effervescence il s'agit d'un sol calcaire.

Test : prenez une petite poignée de terre, humectez légèrement d'eau et faire rouler en malaxant entre le pouce et les autres doigts, si la sensation est rugueuse et qu'il est impossible de faire une boulette qui ne se désagréger pas il s'agit d'un sol léger. Une pluie
forte disparaît rapidement dans ce type de sol.

S'il y a une sensation savonneuse, adhérence au doigt formation d'une boulette ferme et déformable, en séchant sensation de talc il s'agit d'un sol lourd. Après une forte pluie il y a persistance de flaques d'eau, à sec présence de crevasses et fissures.

Mesure du PH : Taux d'acidité et d'alcalinité avec un coffret test qui indique suivant les couleurs le PH. Un sol calcaire aura toujours un PH supérieur à 7.0, un sol acide a un PH inférieur à 6.0. Cette analyse indique la nature des amendements, pas de chaux sur un sol calcaire par exemple, ainsi que les plantes qui profiteront au mieux du sol. Voir détails sur
sites préférés. 

Arrosage

 
Evitez l'arrosage au jet qui consomme beaucoup d'eau, est peu efficace, favorise l'apparition des maladies. Ne jamais arroser les feuillages. Préférez l'arrosage du soir, il n'y a pas d'évaporation, les plants profitent alors au maximum.

Un arrosage abondant et espacé est préférable aux arrosages quotidiens faibles.

LE STRESS HYDRIQUE : Il s'agit des dommages que subissent les plantations soumises à la sécheresse durable, cela entraîne un retard de croissance et une récolte médiocre.

Rappelez vous aussi "qu'un binage vaut deux arrosages".

Compost

 

 

Le compost est un ingrédient essentiel et indispensable du jardin naturel , il est le principal fertilisant obtenu par un processus de recyclage.

Le silo à compost peut être confectionné en bois ajouré, ou plus simplement sur une surface à même le sol, entourée d'une haie en prévoyant un passage de la largeur d'une brouette.

Il se constitue par l'apport des déchets végétaux ménagers, du jardin et divers ( feuilles , gazon, branches broyées, cendres sciure copeaux, marc, paille, laine, plumes, cheveux, ect.....).

Ne pas y inclure de pelures de fruits ou agrumes traités car le compost doit être un nid de bactéries, vers et autres et les traitements des fruits et agrumes s'opposent précisément à leur développement.

Alternez si possible les couches des différents végétaux séparées par un peu de terre.
Le compost est "prêt" lorsqu'il n'y a plus de vers dedans et son aspect noir de terreau. 
Si vous pouvez disposer d'algues de mer, plumes, cheveux, incorporez les à votre compost il sera encore plus riche en oligo-éléments.

Pour embellir votre tas, semez à la base, des capucines ou des haricots d'Espagne qui fleuriront durant tout l'été.

Si le tas est trop humide, refaites-le en intercalant des couches fines (5 cm) d'un matériau absorbant (sciure, tourbe, paille hachée...).

Durant l' hiver, couvrez le tas avec une couche de neige d'une épaisseur de 25 à 30 cm, elle aidera à la décomposition.

Si votre compost est au soleil, plantez des citrouilles à la base du tas ainsi elles profiteront de la chaleur et de la lumière solaire, de l'humidité et surtout de l'humus du compost.

Le meilleur moment pour démarrer un compost est à la fin de l'hiver. La décomposition des déchets, liée à la vie bactérienne, étant plus rapide lors de la belle saison, votre compost sera utilisable dès la fin de celle-ci.

Les branches venant des tailles doivent être préalablement broyées ou brûlées pour activer la décomposition.

Votre mélange doit toujours être humide mais pas gorgé d'eau.

De temps en temps, arrosez votre compost avec un activateur pour maintenir la chaleur, et remuez-Ie bien pour éviter les odeurs désagréables.

Pour mieux diffuser un produit activateur, placez des tuyaux perforés dans le compost que vous remonterez progressivement.

Placez des couches d'orties fraîches tous les 20 cm, c'est un activateur naturel.

Autres accélérateurs: vieille bière, lait caillé, cidre éventé, ces éléments ont une grande activité bactérienne.

Placez les terrines de semis au milieu de votre tas de compost: elles profiteront de la chaleur pour germer. Pas au début du compostage, la chaleur est trop forte.

 

 Cendre

 

  

 
Il s'agit bien sûr de cendre de bois, riche en potasse elle est précieuse et peut être utilisée épandue sur le sol griffé ensuite ou, s'il pleut les éléments pénétreront directement en terre.

A utiliser sur gazon, tous les légumes à feuilles comestibles. Surtout pas sur fraisiers, framboisiers car cela développe les feuilles au détriment des fruits. 
Vous pouvez en incorporer au pied des tomates ainsi que dans les rangs d'haricots.
NE PAS UTILISER sur les arbustes de terre de bruyère.

 

Châssis

 


Facile à confectionner avec une vieille fenêtre par exemple avec ses carreaux bien sur.
La taille sera fonction de ce que vous pensez l'utiliser. Faire un châssis en bois traité au sulfate de cuivre avec une pente pour l'exposition au soleil et l'écoulement de l'eau.

Traitez chaque année le châssis s'il est en bois pour éviter la formation de champignons microscopiques .

Vous pourrez ainsi faire vos semis précoces légumes et fleurs. prévoyez une cale pour entrouvrir le châssis par soleil chaud, penser aussi à arroser régulièrement.

Oiseaux

 

 
 Jamais rassasiés, notamment aux printemps ou la nourriture est rare. Pas question de les piéger ils nous sont trop précieux mais, simplement leur dire d'aller voir.....chez le voisin. Les filets sont laborieux à mettre en place et rendent l'accès difficile alors !

Prendre des CD de pub les coller dos à dos, passez une ficelle dans le trou et l'accrocher à une branche ou un piquet planté en biais : même un très léger vent fera tournoyer l'ensemble le reflet fera un effet spot ceci même sans un plein soleil et les oiseaux n'approcheront pas.

A ne placer qu'au moment de la nécessité car si l'ensemble reste trop longtemps en place les oiseaux s'habituent à la musique ...... et reviennent. (Voir photo sur page d'accueil).

 

 

Gazon

 

 

 
Vaste sujet, je ne m'étend pas sur toutes les bases mais sur ce que je pense être indispensable pour l'entretien.

Pas de taille courte en période sèche. Pas de désherbant car cela rend inutilisable les déchets de tonte pour le compost ou pour servir de paillis.
Il adore la cendre
(Voir Cendre ) vous pouvez en appliquer généreusement au printemps.

Scarification à la sortie de l'hiver par temps sec après une tonte rase quand la terre n'est pas détrempée. Procure une bonne aération, arrache mousse et herbes mortes.

Ne vous désolez pas de voir ensuite votre pelouse "pelée" la repousse se fera rapidement . Si vous avez des trous tant pis attendez une bonne température nocturne pour faire des retouches. Attentions aux oiseaux ( Voir Oiseaux ).

Inutile d'arroser souvent, les racines se développent alors en surface et à la première sécheresse la pelouse jaunis ; il faut arroser moins souvent mais plus longuement , l'eau pénétrera en terre, les racines aussi.

Mousse

 

 
La présence de mousse indique qu'un sol est mal drainé trop tassé et acide. La scarification sur pelouse est alors nécessaire. Ensuite, seulement si la mousse réapparaît vous pouvez opérer un traitement au sulfate de fer par température > 10°.

Récupérez toutes les mousses même traitées pour enrichir votre tas de compost ou enfouir comme acidifiant (mousse traitée) au pied des plantes de terre de bruyère (camélias, rosiers…). 

Cette méthode doit être abandonnée , le sulfate de fer acidifie la terre et donc favorise la repousse de la mousse, je privilégie le scarificateur qui aère la terre et décolle la mousse, je fais des retouches sur les parties dégarnies de gazon.

Neige


C'est une très bonne protection thermique laissez la en place sur les plante.
Riche en éléments fertilisants.

Repérez l'endroit ou la neige fond en premier, c'est l'endroit le plus chaud sur lequel vous ferez vos premiers semis. 

 Rosiers 

 

 
De nombreux sites et ouvrages sont spécialisés sur ce sujet, je n'évoque donc que mes "Trucs" pour réussir. Les aléas climatiques mettent à rude épreuve nos rosiers, attaques de toutes sortes, champignons et insectes alors ....

Excellent engrais au purin d'ortie.
Taille fin de l'hiver début de printemps, brûlez les coupes (maladies et larves).
Coupez régulièrement les fleurs fanées pour stimuler la repousse.

Dans un sol calcaire pour éviter la chlorose, incorporez de la tourbe autour du pied. Plantez aux abords, Lavande, Oeillets d'Inde Thym Ils éloigneront divers parasites. 

 

Taupes

 

 

 

 

 

 

Taupins

 

 

 
N'empoisonnez pas votre sol avec toutes sortes de produits toxiques ; Les taupes sont des animaux utiles à la nature mais provoquent des ravages notamment sur les pelouses.

Il ne s'agit donc pas de les exterminer mais de les faire fuir sur un terrain plus propice.

Vous avez repéré les galeries visibles par un jaunissement de votre pelouse.

Plantez quelques piquets sur les galeries et enfilez à l'extrémité une bouteille plastique dont vous avez coupé le fond et conservé le bouchon.

Par vent même léger les bords de la bouteille viendront taper sur le piquet, provoqueront des vibrations transmises en terre et les taupes énervées par ce tintamarre partiront s'installer dans des lieux plus calmes.

En fin de culture semez un engrais vert , colza par exemple. Le gel détruira les plants.

Au printemps vous enfouirez les fanes et vous aurez ainsi un sol enrichit et ameublît.
Les taupins ne s'installeront pas.

  Limaces Escargots


Là, difficile de les faire fuir il faut s'en débarrasser..

Pas question d'empoisonner la terre et mes récoltes avec des produits très toxiques. Prenez des bouteilles en plastique couper le bas à 5cm ainsi que le goulot avec 3cm de partie droite, encastrez celui ci par dessus le bas et découpez au "cuther" en haut de la partie droite 2 trous opposés du diamètre d'une coquille d'escargot.

Placez très peu de tue-limace dans ce piège, l'enterrer prés des cultures à protéger au niveau des 2 trous. Escargots et limaces attirés par l'appât seront ainsi piégés. Jetez ou brûlez ce piège en fin de saison. (Voir photo sur page Photos).

Vous pouvez remplacez l'appât par de la bière, en rajouter quand c'est nécessaire.

  

Aoûtats


Vous avez été atteint de multiples piqûres très irritantes après vous être allongé sur la pelouse, ramassé des haricots . Ces piqûres sont localisées dés que ces accariens rencontrent un obstacle (plis des membres, ceinture ect...).

Frictionnez vous la peau avec de l'alcool de menthe avant de faire un tour au jardin.

Plantez quelques pieds de mélisse, menthe ou citronnelle sur le pourtour de votre jardin leurs odeur chassera ces insectes indésirables.

 

 

Désherbant


Les désherbants du commerce sont de puissants poisons à n'utiliser qu'aux endroits ou il n'y a
AUCUNE végétation comestible.

Pour désherber les allées du potager je récupère l'eau de cuisson des pommes de terres, c'est un excellent désherbant sans risque de contamination.

J'ai utilisé cette année un désherbeur thermique , très efficace et non polluant.

Chlorose


Ne pas confondre, en cas de chlorose c'est la feuille qui se décolore entre les nervures et non le contraire.
Votre sol est probablement calcaire et vous observez régulièrement que certaines plantes et arbustes sont chlorosés.

Eviter les plantes de terre de bruyères qui demandent une terre acide. malgré les apports que vous pourriez faire le résultat sera décevant.
Pour les autres types de plantes vous pouvez effectivement amender de façon satisfaisante le choix est vaste.
Creusez une tranchée autours du rosier par exemple, remplissez cette tranchée de tourbe, d'un produit anti chlorose, fleur de souffre, compost, fumier, mousse de gazon traitée, répéter cette opération chaque année.

Marc de café


A conserver précieusement après séchage pour divers usages.
Semis : (
Voir Persil) par exemple. Vous pouvez le mélanger à votre compost, l'incorporer à la terre de rempotage, le déposer dans les sillons de semis de carottes et d'oignons, il est riche en éléments fertilisants et repoussera les mouches nuisibles.

Pucerons


Une vraie galère, Rosiers, Dahlias, Capucines, légumes, ils sont partout et en avant les produits chimiques très dangereux dont beaucoup devraient être interdits à la vente.
Les coccinelles leur principal prédateur ont quasiment disparu, empoisonnées par la chimie .

J'ai essayé avec succès ce truc ancien sans aucun danger et d'un coût nul.

20 Cl d'eau dans un petit pulvérisateur additionné d'une cuiller à soupe de savon noir, liquide vaisselle, et mieux savon liquide pour carrelage .

Essayez vous serez surpris de l'efficacité, aucun risque pour les feuillages, vous bannirez à jamais les produits toxiques.

 

Les feuilles de rhubarbe bouillie pendant une heure

puis filtrées donnent un excellent insecticide pour toutes les plantes

ou fleurs NON COMESTIBLE car ce produit est toxique.

Emincez 2 gousses d'ail que

vous mélangez avec un demi litre d'eau bouillante

laissez refroidir , filtrez et mettez dans un pulvérisateur.

Plantez des capucines aux abords des plants à protéger

 L'eau vinaigrée, le purin d'orties, la décoction de tabac sont eux aussi de trés bon répulsifs 

Orties


L'ortie fortifie notamment la croissance des Choux et des tomates.

Jetez en sur le tas de compost cela accélérera la fermentation et apportera des éléments très nutritifs.

Obtenez un purin d'orties en laissant macérer 1Kg de feuilles dans dix litres d'eau pendant trois jours (ne pas s'inquiéter de la très forte odeur), FILTREZ AVEC UNE PASSOIRE, pulvérisez avec ce mélange très efficace contre les petits insectes.

 

Prolongez la fermentation pendant huit jours pour obtenir un engrais riche et lutter contre le mildiou, après avoir filtré le mélange diluez avec 5 fois d'eau et arrosez au pied des plantes.

L'ortie apporte surtout de l'azote, donc conseillée au départ de la végétation et non lors de la fructification car elle développerait les feuilles au détriment des fruits (pour les tomates notamment).

Pulvérisez sur les feuilles en additionnant 70 % d'eau et vous lutterez contre le mildiou. 

Hachez de l'ortie que vous placerez directement dans le trou de plantation.
La décomposition se fera lentement et diffusera ainsi lentement les éléments nutritifs.

C'est un stimulateur de croissance vous pouvez l'utiliser pour la confection d'un pralin.

CONSERVATION : Une fois filtré, il se conserve dans un récipient hermétiquement fermé (bidon) 8 à 12 semaines . PAS DE RECIPIENT EN METAL

 

Fougère


La Fougère moins connue pour ses propriétés que l'ortie possède des propriétés insecticide encore plus puissantes.

Préparer un purin 1Kg de fougère pour 10 litre d'eau, laissez fermenter et utilisez pur sur les colonies de pucerons par exemple, plusieurs pulvérisation seront nécessaires

Consoude

 

 

Excellent engrais riche en potasse à préparer comme le purin d'ortie

Arrosez choux et tomates par exemple avec cette préparation


 

Achillée

 

Excellent activateur de compost. Utilisez les fleurs fraîches en décoction 1Kg pour 10 litres d'eau. Pas besoin de filtrer, arrosez le tas de compost, recouvrir la partie arrosée.

Les feuilles fraîches peuvent être utilisées en infusion contre les maladies de la tomate.

Prêle

 


Cette plante une fois préparée combat le mildiou et l'oidium.

Il faut préparer et utiliser aussitôt, une décoction de 1 KG de plante coupée en morceaux dans 10 litres d'eau, laissez tremper 24 heures et portez à ébullition une demi heure, laissez refroidir et filtrez.

Diluez dans 5 fois d'eau pulvérisez ensuite sur les feuillages à traiter. Bien sur en fonction de la quantité nécessaire vous réduirez la quantité de plante.

Plumes

 

 

 

 

Hannetons

Avec des plumes de volailles vous pouvez obtenir un engrais très riche en azote.
et en oligo-éléments.

Déposez les dans un bac rempli d'eau de pluie et des cailloux sur un grillage pour ne pas que les plumes flottent.
Laissez macérer à l'ombre pendant 2 mois environ, et oui c'est long mais cela en vaut la peine.


 En préventif placez des boules de naphtaline aux endroits sensibles aux vers blancs.

30 gr par Mètre carré, la forte odeur fera fuir les femelles et il n'y aura pas de ponte.

Ceci se fait bien sur au moment des vols de hannetons soit une année sur 3.

En curatif il faut identifier avec certitude le ver du hanneton .

Placez sur le sol des coupes de thuyas, plantez vos plantes aromatiques aux abords des endroit infestés.

Oîdium

 

 

 

 

 

 

L'oïdium apparaît quand la période chaude s'est installée et que les nuits sont fraîches. C'est un champignon qui se présente comme un voile blanc d'aspect farineux sur les feuilles (concombres, cornichons, ect..).

Pour prévenir, ne pas trop serrer vos plants et ne jamais arroser le feuillage.

Si la maladie apparaît , supprimez les feuilles attaquées et traitez immédiatement.

Traitez au souffre mouillable le soir à la tombée de la nuit.

 

Fourmis

 

Lorsqu'elles sont en colonie cela peut devenir envahissant, sachant qu'en plus les fourmis nourrissent les pucerons pour mieux en profiter.

Déposez un rempart de souffre sur leur passage, l'odeur les fera changer de secteur.

 

Engrais vert

 

 

Vous avez entendu ce terme sans trop en connaître la signification et l'utilité.

Ce sont tout simplement des plantes que l'on fait pousser en semant la graine appropriée. Elles poussent en général tres vite.

Elle n'est cultivée que pour être enfouie dans le sol après avoir été coupée ou desséchée par le gel .

Le but est d'enrichir le sol en matières organiques et en azote de le préserver des pluies qui le tasse, en outre il empêche la prolifération de "mauvaises herbes" et avec un système radiculaire important il allège et enrichit la terre. C'est simple à mettre en oeuvre et efficace.

il est semé lorsque une parcelle est libérée et que vous n'avez pas l'intention de l'occuper dans la saison.

Pour, le semis, ratissez simplement le sol pour qu'il soit propre, inutile de bêcher.
Semez à la volée, ratissez lentement à nouveau pour recouvrir légèrement les graines, passez le rouleau à gazon, arrosez si besoin doucement en pluie fine.

Vous pouvez aussi en semer avant une plantation, quand vous aurez besoin de la place passez la tondeuse, laissez les déchets au sol et enfouissez les grossièrement.

Plusieurs choix s'offrent à vous en fonction de la nature de votre sol.
La moutarde est très rapide en croissance .
Le Colza, riche en Azote
Le tréfle blanc, apporte de l'azote, peut etre tondu
Le sarrasin si votre terre est Acide, extrait le phosphore, pousse rapidement..
La vesce sur une terre basique.
La phacélie pour attirer les abeilles.
La luzerne attire les insectes pollinisateurs et enrichit le sol.

Vous pouvez semer plusieurs variétés pour orner votre potager en période "creuse". 

En début de saison je passe la tondeuse sur les fanes d'engrais vert, tout est broyé ensuite je peux retourner la terre en enfouissant le tout.

Les engrais verts , fertilisants naturels

Ce sont des plantes qui, loin d'épuiser le sol, l'améliorent et lui apportent des éléments nutritifs, pour préparer la culture d'espèces potagères ou d'ornement.

Le semis d'engrais végétaux n'est pas une chose nouvelle. Bien au contraire, cette pratique est sans doute presque aussi ancienne que l'agriculture et elle est liée à celle de la jachère : une année sur trois, ou sur quatre, on laisse reposer la terre en y semant des plantes qui lui permettent de se refaire une santé , qui aèrent le sol et, après enfouissement, lui apportent de l'humus et même de l'azote.

Les bienfaits des engrais verts

Alors que le sol d'un potager " classique" est nu, celui d'un potager bio, ou naturel, est toujours couvert (comme dans la nature !), pour qu'il! soit protégé comme dans la nature.

Souvent denses, les engrais verts éliminent la concurrence des mauvaises herbes et nettoient le sol. c' est pourquoi on les utilise entre les planches de culture et entre les rangs, mais aussi sur les sols neufs, que l'on met en culture ou après des travaux de remblayage, comme plantes pionnières.

Par leurs racines profondes, beaucoup d'engrais verts améliorent la structure du sol, en le décompactant et en l'aérant. ceux qui sont profondément enracinés, comme le seigle, dissolvent les éléments minéraux du sous-sol et bonifient ainsi sa fertilité en profondeur. C'est pourquoi les engrais verts ne sont pas tondus, mais simplement fauchés.

La croissance rapide, les engrais verts fournissent beaucoup de feuillage, utilisable en paillage, sur place, ou sur le tas de compost Ils enrichissent donc le sol en humus. Les plantes de la famille des légumineuses apportent en outre de l'azote, engrais qui favorise la croissance des plantes potagères.

 

Une question ! Un encouragement à développer ce site : Voir forum 

 

Coccinelles

  Les coccinelles sont très friandes de pucerons verts et noirs . La larve de coccinelles est très gloutonne et dévore un grand nombre de pucerons.

Les larves sont vendues sur différents sites Internet ainsi que par diverses associations de protection de la nature.
Une notice d'utilisation accompagne la livraison de larves.

 

Paillis

 

 

Vous connaissez ce terme le mettez vous en pratique ?
Je l'utilise maintenant à chaque fois que possible.
Il maintient l'humidité, réchauffe le sol, évite le compactage du sol, limite la pousse des mauvaises herbes, protège votre culture du contact avec la terre, améliore le sol, et bien d'autres avantages.

Il faut recouvrir un sol propre et humide ou venant d'être arrosé avec des matériaux divers.Tontes de pelouse, résidus de broyage, cartons (sans imprimerie), sciure, copeaux, paille.

Cela ne coûte rien et apporte beaucoup, vous aurez une terre souple, éviterez les corvées de binage et désherbage, économiserez les arrosage.

Bouillie Bordelaise

 

 

La bouillie Bordelaise se présente en poudre, c'est un mélange de sulfate de cuivre et de chaux à diluer dans l'eau.

Elle est utilisée contre les maladies cryptogamiques.

Elle s'applique à l'aide d'un pulvérisateur.

ATTENTION ! SON USAGE N'EST PAS INOFFENSIF.

Il faut veiller à bien doser le mélange, bien régler le pulvérisateur.

Le cuivre s'accumule dans le sol et ne se dégrade pas, cette accumulation est toxique pour les vers de terre et la flore bactérienne nécessaire au bon équilibre du sol. 

Rhubarbe

 

 

 

 

La rhubarbe est un insecticide naturel.

On utilise les feuilles qui sont par ailleurs toxiques, on réalise un purin par macération des feuilles 1 Kg dans 8 à 10 litres d'eau de pluie à température ambiante.
Laissez macérer quelques jours, filtrez et pulvérisez sur les plants à traiter.

Altisses

  Cet insecte perfore notament les feuilles de navets et de radis, arrosez bien et épandez de la cendre de bois sur votre planche de culture, c'est radical .